HISTORIQUE

La Via Ferrata de la Grande Fistoire a plus de 19 ans !!

Grâce à elle, plus de 40 000 personnes ont déjà connu ce plaisir né du dépassement de sa propre peur du vide

L’histoire de la via ferrata de la Grande Fistoire dans celle de plus de 160 ans des Via Ferrata :

  • 1843 : Les premiers équipements sont posés en Autriche sur la voie du Doher Daschein.
  • 1869 : 400 mètres de câbles sont posés sur la crête reliant les deux sommets faciles du Grossglockner, point culminant de l’Autriche (3796 m).
  • 1914 : La première guerre mondiale donne une impulsion aux équipements. Nombre de cheminements audacieux sont alors aménagés pour faciliter le déplacement des troupes italiennes et autrichiennes qui s’affrontent pour la possession de sommets stratégiques du sud Tyrol. L’appellation Via Ferrata venait de naître.
  • 1936 : La société des alpinistes du Trentin en Italie aménage à des fins sportives la via ferrata delle Bochette dans le massif de la Brenta, considérée aujourd’hui encore comme une classique.
  • 1960 : La décennie hippie offre ses heures de gloire aux via italiennes avec l’aménagement de nombreux itinéraires aériens très sportifs.
  • 1988 : Le premier équipement de via ferrata voit le jour en France, à Freissinières. Les Vigneaux et Lauzet lui emboîtent rapidement le pas.
  • 1996 : Création de la Via Ferrata de la Grande Fistoire au Caire dans les Alpes de Haute-Provence. C’est alors le vingtième itinéraire en France à cette époque.
  • 1999 : Mise en place de la passerelle des Fistoires qui étire ses 60 mètres de planches étroites au dessus du « gaz », ce vide, source d’un plaisir mêlé de peur.
  • 2004 : Un pont népalais de 32 mètres est ajouté. Il permet d’accéder à « la grande muraille » déversante finale de 50 mètres.
  • 2006 : La Grande Fistoire, seule via en activité des Alpes de Haute-Provence, a dix ans et a déjà attiré plus de 40 000 passionnés. Jamais surfréquenté, cet itinéraire est le plus proche de la métropole marseillaise.
  • 2008 : En octobre mise en place de 3 tyroliennes (150, 135 et 220 m) avec retour direct au parking

Il y a en France aujourd’hui plus de 140 itinéraires répartis essentiellement dans les Alpes mais aussi en Corse et dans les Pyrénées pour plus de 500 Via européennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *